La distillerie Rheault : L’esprit d’entrepreneuriat

L'étiquette du produit vedette

Photo

Conçue par Stephen Peltonen, artiste autochtone de renom, l'étiquette distinctive de la vodka Loon est représentative de la nature et de la faune intactes du Nord de l'Ontario. Ce spiritueux distillé produit à Hearst a récemment remporté un médaille d'argent à la San Francisco World Spirits Competition de 2014, où plus de 1 400 produits provenant de 64 pays étaient présentés.

C'est certes l'Europe de l'Est qui a donné à la vodka, boisson distillée au lustre cristallin, son origine et sa réputation, mais la ville de Hearst, collectivité du Nord de l'Ontario axée sur l'industrie des pâtes et papiers, a récemment capté l'attention des connaisseurs de vodka ici-même, dans notre province. C'est en effet dans cette ville, dans la microdistillerie qu'ils exploitent à leur domicile, que Marcel Rheault et sa conjointe, Mireille Morin, s'affairent à capsuler des bouteilles de vodka Loon, un nouveau produit qui se taille rapidement une belle place sur les rayons de douzaines de succursales de la Régie des alcools de l'Ontario (LCBO) un peu partout dans la province. « Cet été, nous avons été fort occupés à exécuter les commandes de près de cinquante magasins, indique Marcel Rheault, au sujet de son produit vedette, une vodka alpha faite à partir de blé. De plus, Mireille et moi sommes allés faire la promotion de notre marque dans divers magasins, d'Ottawa à Sault Ste. Marie, où nous avons invité les clients à goûter à la vodka Loon. »

Agriculteur de profession, Marcel cultivait des concombres hydroponiques lorsqu'il a eu le goût de créer un produit à valeur ajoutée à partir de l'agriculture locale. Il s'est donc mis à chercher des recettes, et à faire des essais en vue de créer un spiritueux distillé dans un alambic en cuivre de 250 litres qu'il a acheté et installé chez lui. Il a fini par raffiner une vodka « alpha » traditionnelle, d'inspiration russe, qu'il distille plusieurs fois afin d'éliminer pratiquement toute trace de méthanol, contrairement aux vodkas les plus connues, qui en contiennent. « On obtient ainsi une boisson douce, sans arrière-goût, qui, consommée avec modération, ne donne pas la "gueule de bois", affirme Marcel. En tant que distillerie artisanale, nous concentrons nos efforts sur la production de spiritueux de qualité supérieure en petites quantités ». La micro-distillerie de la famille Rheault, l'une des cinq de l'Ontario, produit sa vodka à partir de blé cultivé sur 450 acres à Kapuskasing, à une heure de route de Hearst.

Alors que les négociations se poursuivaient avec la LCBO au sujet de la mise en marché de la vodka Loon en Ontario, FedNor a invité la distillerie Rheault à exposer son produit en compagnie d'autres fournisseurs et organisations du Nord de l'Ontario lors de la plus grande exposition agricole au pays, soit la Foire royale d'hiver de l'agriculture de 2013 à Toronto, en novembre dernier. L'expérience a été absolument phénoménale, selon Mireille. « La participation à cette foire nous a donné accès à un vaste public et nous avons pu expliquer comment nous fabriquons la seule vodka alpha en Amérique du Nord, indique Mireille. Les gens aiment associer un visage au produit, et la Foire royale nous a permis de nous présenter. Quand notre produit est arrivé sur les rayons de la LCBO en avril dernier, de nombreuses personnes l'attendaient avec enthousiasme en Ontario. »

Un début royal

Photo

Avec sa marmite bouillonnante en cuivre étincelant dans l'arrière-plan, l'exposition de la distillerie Rheault a attiré de nombreux visiteurs au Pavillon agroalimentaire du Nord de l'Ontario lors de la Foire royale d'hiver de l'agriculture à Toronto. Exposant pour la première fois au pavillon appuyé par FedNor en novembre dernier, Marcel et Mireille Rheault ont dévoilé leur produit vedette, la vodka Loon, à des centaines de visiteurs intéressés quelques semaines avant que leur produit ne soit offert dans certaines succursales de la LCBO en Ontario.

Le pavillon du Nord de l'Ontario est le fruit d'efforts de planification déployés tout au long de l'année par des employés de FedNor et par un comité directeur organisé en partenariat avec la Société d'aide au développement des collectivités NECO à North Bay. Chaque année, des douzaines d'entreprises et d'organisations du secteur de l'agriculture viennent exposer et promouvoir divers produits et services uniques, présentés de façon professionnelle, qui sont prêts pour la mise en marché. Comme il s'agit de l'une des plus grandes expositions commerciales, le fait d'y participer peut être profitable dans l'immédiat et à long terme. « Ce type d'exposition permet aux nouvelles entreprises qui y participent de se développer et de prospérer, explique Mireille. FedNor nous est d'une aide précieuse dans nos efforts de création de nouvelles industries dans le Nord. »

Le succès a ses défis, puisqu'il faut bien entendu veiller à ce que l'approvisionnement réponde à la demande. Les plans vont donc bon train pour agrandir l'exploitation familiale, notamment avec l'ajout d'un bâtiment de 5 000 pieds carrés qui abritera un alambic de 1 000 litres, qui permettra de quadrupler la production actuelle. Comme la distillerie Rheault prévoit lancer de nouvelles gammes de produits, dont un whisky fait à partir de grain d'orge et une liqueur de cerise, et étendre ses efforts de marketing au-delà des frontières provinciales, tout porte à croire que les fins connaisseurs de spiritueux seront bientôt encore plus nombreux à pouvoir apprécier ses produits.

Date de modification :