Mangeons local Sudbury : de la ferme à l’assiette

Moisson dorée

Photo

Pamela Charron boucle une autre vente au magasin de la coopérative Mangeons local Sudbury. Le magasin du centre-ville de Sudbury permet à la population et à plus de 600 membres de la coopérative MLS d'acheter leurs produits alimentaires locaux à un seul endroit.

Alors que les feuilles des arbres et des arbustes du Nord de l'Ontario revêtent peu à peu leurs couleurs d'automne, la récolte dans les fermes de l'ensemble de la région a encore une fois produit une multitude de fruits et légumes frais. Comme résultat direct de la popularité croissante des marchés de fermiers locaux et des coopératives régionales fait en sorte que davantage de bons produits cultivés dans le Nord de l’Ontario se retrouvent dans nos assiettes à la maison ou au restaurant.

Mangeons local Sudbury (MLS) est une coopérative sans but lucratif formée de plus de 60 producteurs d’aliments du Nord de l’Ontario venant des quatre coins de la région, de Sudbury à Muskoka, en passant par Manitoulin, Algoma, Nipissing et Timiskaming. Possédant un grand magasin de détail au centre-ville de Sudbury, les cultivateurs et producteurs alimentaires profitent du pouvoir d'achat de plus de 600 membres de la coopérative et des membres de la population qui cherchent divers types de viandes et de légumes, des produits laitiers, du café, du thé ainsi que d'autres produits alimentaires à valeur ajoutée.

« L'agrandissement de notre magasin en mai dernier a fait tout une différence pour ce qui est de l'affluence des clients et de l'offre des produits et ainsi que de l'expérience offerte aux clients, a affirmé Peggy Baillie, directrice générale de MLS. Nos ventes ont augmenté considérablement, ce qui a entrainé une augmentation de nos achats auprès des producteurs, des transformateurs et des entreprises liées au secteur de l'alimentation dans la région. » Selon Mme Baillie, cette tendance croissante d'acheter des produits alimentaires locaux repose sur la croyance profonde des clients que tout le monde y trouve son compte. « Nous collaborons avec les producteurs pour garantir une croissance durable à nous tous, ce qui permet d'assurer la viabilité à long terme de toutes nos entreprises, indique-t-elle. En même temps, de plus en plus de clients du magasin sont impressionnés par notre accès aux produits locaux sept jours par semaine, tout au long de l'année. Ils veulent savoir d'où vient leur nourriture et de quelle façon les produits sont cultivés. C'est ce qu'offre Mangeons local Sudbury. »

Récolte d'automne

Photo

Peggy Baillie, directrice générale de Mangeons local Sudbury (à gauche) et Ella Myers, une employée du magasin, examinent des boisseaux de maïs jaune cultivé à Sturgeon Falls. Bon nombre de produits alimentaires et de produits à valeur ajoutée cultivés dans la région et vendus au magasin de Mangeons local Sudbury ne peuvent pas être trouvés dans les épiceries générales.

Qu'il s'agisse de la qualité, de la fraîcheur ou du goût des produits, le fait d'acheter local permet non seulement d'appuyer les producteurs agricoles locaux, mais également de donner à l'économie le coup de fouet dont elle a tant besoin. En 2012, un investissement de FedNor de 66 000 $ a aidé Mangeons local Sudbury à créer un réseau de distribution pour les produits à valeur ajoutée du Nord de l’Ontario, pour aider aux producteurs de pénétrer de nouveaux marchés, de rationaliser la distribution et d’augmenter les ventes. « Ce projet a eu une incidence directe sur la croissance de l'organisation, les ventes ayant plus que doublé en 12 mois, ce qui a entraîné une hausse des achats auprès des producteurs locaux de plus de 300 000 $, explique Mme Baillie. L'aide de FedNor contribue à garantir le succès de notre travail au fur et à mesure que notre organisation prend de l'expansion. »

Actuellement, FedNor collabore avec Mangeons local Sudbury à l'élaboration d'un plan de croissance de l'entreprise qui permettra le lancement d'un nouveau magasin de détail, d'un entrepôt de distribution alimentaire ainsi qu'un centre d'éducation en alimentation. « Ce projet d'affaires sera le prolongement de notre travail existant, affirme Mme Baillie. Le fait de savoir que le gouvernement du Canada reconnaît l'importance des industries agricoles et agroalimentaires du Nord de l'Ontario nous permet d'accroître notre capacité et d'améliorer le système alimentaire local et durable pour les consommateurs du Nord de l'Ontario. »

Date de modification :