Wood WORKS! Bâtir pour l’avenir

Un lauréat en bois

Photo

Du cèdre rouge de l’Ouest orne la nouvelle école Victoria Linklater Memorial School de la Première Nation de North Spirit Lake, au cœur de la majestueuse forêt boréale du Nord-Ouest de l’Ontario. Cette école, conçue et construite par Architecture 49 et par le WSP Group, a mérité un prix d’excellence du Nord de l’Ontario parrainé par FedNor, dans le cadre du 14e programme annuel de prix Wood WORKS! tenu récemment à Toronto.

Ce qui n'était à l'origine qu'une idée est devenu aujourd'hui une célébration annuelle. Au mois de novembre de chaque année, un groupe d'architectes, d'ingénieurs et d'équipes de projet de haut calibre des quatre coins de l'Ontario se réunissent afin de mettre à l'honneur la conception graphique et la construction d'un vaste éventail  d'immeubles et de structures axées sur l'une de nos plus importantes ressources naturelles, le bois. Selon Marianne Berube, directrice exécutive du programme Wood WORKS! de l'Ontario, le 14e programme annuel de prix Wood WORKS! a mis en relief cette année plusieurs projets gagnants, dont le voile en bois du stade CFL du parc Lansdowne à Ottawa, trois écoles et un complexe récréatif. « Le rôle du bois s'accroît dans la construction de bâtiments commerciaux et d'établissements, indique Mme Berube. Un tel programme aide à faire connaître l'avantage du bois en tant que matériau de construction de premier choix qui offre un rapport qualité-prix imbattable pour tout type de construction ».

La motivation à développer une culture de la « construction avec le bois » en Ontario prend sa source au sein du Conseil canadien du bois (CCB), une initiative nationale, dirigée par l'industrie, qui a lancé un projet pilote en 2000 à North Bay. Ce projet avait pour but d'améliorer et de renforcer les secteurs de la foresterie et des produits du bois du Nord de l'Ontario. L'industrie de la foresterie rapporte plus de 4 $ milliards de dollars à l'économie de l'Ontario et elle constitue la principale source d'emploi dans plus de 40 collectivités, dont la plupart se trouvent dans le Nord de l'Ontario.

Grâce à un financement et à du soutien dans le cadre d'un partenariat avec FedNor, notamment, Marianne Berube a pu guider l'évolution du programme à partir d'un essai pilote, jusqu'à l'initiative provinciale que l'on connaît aujourd'hui. Mme Berube est par ailleurs fondatrice du prestigieux programme de prix Wood WORKS! qui a été adopté dans l'ensemble du Canada et des États-Unis. « J'ai tiré une grande satisfaction en voyant le projet prendre son essor et être reconnu partout en Ontario, indique Mme Berube. Je suis extrêmement reconnaissante à FedNor de nous avoir accordé un solide soutien dès le début. Au fil des années, FedNor a été un précieux partenaire qui a su reconnaître l'incidence de notre expansion et de notre rayonnement dans les collectivités du Nord ».

Un vrai travail d’équipe

Photo

Marianne Berube, directrice exécutive du programme Wood WORKS! de l’Ontario, se joint à des intervenants de l’industrie de la construction et à des dirigeants de municipalités du Nord de l’Ontario dont le leadership a été reconnu lors de la récente remise de prix Wood WORKS! à Toronto. Le groupe a aidé à faire modifier le Code du bâtiment de l’Ontario de manière à autoriser des constructions à ossature en bois de six étages dans la province.

Depuis son lancement en 2000, le programme Wood WORKS! de l'Ontario a permis de promouvoir l'utilisation du bois dans plus de 190 projets de construction dans l'ensemble du Nord de l'Ontario, de créer ou de maintenir plus de 525 emplois, et d'entraîner une augmentation de plus 105 millions de dollars des ventes de bois.

Selon Marianne Berube, l'avenir de la culture de la « construction avec le bois » est tout aussi prometteur, à présent que le gouvernement provincial a modifié le Code du bâtiment de l'Ontario de manière à autoriser des constructions à ossature en bois de six étages dans la province. « En travaillant de concert avec les intervenants de l'industrie de la construction, nous avons encouragé le gouvernement à appuyer ce changement au profit de toute la population ontarienne, explique Mme Berube. À compter du 1er janvier 2015, les nouvelles dispositions ouvriront la voie à de nouveaux débouchés pour la construction de tous nouveaux types de construction. Nous avons tous hâte de voir s'ériger en Ontario les premiers bâtiments de six étages à ossature en bois ».

Date de modification :