Le Nord de l’Ontario à la Foire royale : Les meilleurs exposants

Vous trouverez suffisamment de fibre à la Foire royale d’hiver de l’agriculture

Photo

Robert Martel de la Meadowview Apalca Farm à Bruce Mines, en Ontario, vend un autre paquet de fibres d’alpaca à un visiteur de la Foire royale d’hiver de l’agriculture, à Toronto. Les Martel ont connu leur meilleure année de ventes de vêtements et de produits en fibres d’alpaca au Pavillon du Nord de l’Ontario, aux côtés de plus de 50 autres entreprises et organisations du Nord durant la foire de dix jours, en novembre dernier.

Tout y a contribué : Le Pavillon du Nord de l'Ontario n'a jamais eu autant de succès à la plus grande foire intérieure annuelle au monde qu'à Toronto en 2014. Avec un nombre record de 57 exposants présentant et vendant leurs uniques produits du Nord à des milliers de visiteurs à la Foire royale d'hiver de l'agriculture, les résultats étaient tout autant impressionnants, selon Guy Paquette, agent des initiatives de FedNor, qui gérait le pavillon de cette année. « Les chiffres de ventes prévus et ceux recueillis sur place sont estimés être environ deux millions de dollars, dit Paquette. Cela représente une augmentation de dix pourcent par rapport aux ventes de l'année passée et le meilleur rendement global depuis la création de ce projet. »

Le Pavillon du Nord de l'Ontario est le fruit d'une planification tout au long de l'année par le personnel de FedNor, en partenariat avec la Société d'aide au développement des collectivités NECO, à North Bay. Depuis 2001, ce partenariat fructueux vient appuyer l'objectif de FedNor qui est de favoriser la croissance et la compétitivité des entreprises, la création d'emplois, la diversification économique et l'innovation dans les secteurs agricole et équin dans le Nord. Le Pavillon du Nord de l'Ontario est l'un des plus grands et des plus populaires groupes d'exposants commerciaux à la Foire royale. Il offre aux exposants des avantages à la fois immédiats et à long terme.

Pour Robert et Denise Martel de Meadowview Alpaca Farm, à Bruce Mines (Ontario), qui font l'élevage d'alpacas pour leur fibre soyeuse servant à la fabrication de vêtements, la participation à la Foire royale est une nécessité et est essentielle à l'économie de l'industrie locale. « Les effets qui en dérivent sont nombreux, dit M. Martel, qui a établi des partenariats avec d'autres fermes du district d'Algoma pour hausser le nombre d'alpacas et stimuler la production de cette fibre luxuriante. » Cela nous permet ainsi d'augmenter nos capacités à valeur ajoutée, ce qui ensuite multiplie les possibilités d'emploi. » Des sept participations réussies au Pavillon du Nord de l'Ontario, les Martel ont connu leur meilleure année durant les dix jours de la foire en novembre dernier. « Nos chiffres de ventes sont montés de plus de 30 pourcent par rapport à l'année précédente », dit fièrement M. Martel.

Vous pouvez également trouver le nécessaire pour vous soigner la peau à la Foire royale

Photo

Karen Kerk Courtney offre un échantillon de l'un de ses produits artisanaux pour les soins de la peau pour bébés et adultes à un visiteur de la Foire royale d'hiver de l'agriculture de 2014 à Toronto. L'entreprise Bare Organics de la région de Thunder Bay était l'une des nombreuses entreprises et organisations du Nord de l'Ontario représentées au Pavillon du Nord de l'Ontario, une attraction importante de la Foire. La plus grande foire agricole en salle au Canada a attiré plus de 320 000 personnes en novembre dernier.

Les exposants, dont plusieurs ont fait leur début à la foire, représentaient tous les coins du Nord de l'Ontario, commercialisant une grande diversité de produits dans un bel et grand espace d'exposition de 7 000 pieds carrés. Karen Kerk Courtney, propriétaire de Bare Organics, fabrique et vend au détail des produits artisanaux pour les soins de la peau pour bébés et adultes, à partir de chez elle à Thunder Bay. Elle a observé personnellement combien son entreprise a pris de l'expansion et s'est mieux fait connaître grâce aux contacts personnels nés lors de la Foire. « J'ai rencontré une personne qui était une cliente en ligne depuis sept ans, c'était très sympa de la rencontrer en personne, dit Mme Kerk Courtney. Les clients de la région du grand Toronto ont pris l'habitude de profiter de la Foire royale pour venir nous voir et prendre leurs commandes. »

Du riz sauvage, de la viande de bison, du sirop d'érable et de bouleau, de la truite et du poisson blanc fumé, de la farine de blé entier, du miel et des confitures :ce ne sont que quelques-uns des nombreux produits novateurs et intéressants prêts à la vente et présentés de façon professionnelle par les vendeurs du Nord au Pavillon. Un autre aspect qui a attiré l'attention de nombreux visiteurs : l'intégration d'un secteur émergeant des produits liés à l'agriculture du Nord de l'Ontario : bière, vin et spiritueux. Cinq brasseries artisanales, une distillerie de vodka et une vinerie ont participé au Pavillon : de nombreuses dégustations et ventes ont pris place durant la foire. Pour Dwayne Wanner, propriétaire de Highlander Brew Company à South River, les retombées de sa présence sur place étaient inégalables. « Nous avons pu présenter le produit à plusieurs centaines de personnes, a-t-il dit. Nous avons vendu environ 100 litres de bière au bar et offert des dégustations à plusieurs centaines de personnes au kiosque du magasin LCBO. » Un autre brasseur artisanal de Kenora, et Rheault Distillery de Hearst, qui avait présenté sa vodka primée à la Foire royale l'année passée, ont vendu tout leur stock au kiosque du LCBO durant la foire.

À la lueur du rendement record des exposants au Pavillon du Nord de l'Ontario, le travail va bientôt commencer pour préparer la Foire royale d'hiver de l'agriculture qui aura lieu à Toronto en novembre 2015 – une exposition qui continue d'offrir une excellente occasion de rapprocher davantage le Nord et le Sud de l'Ontario grâce à une sensibilisation accrue à l'importance de l'agriculture pour nos économies, et aux possibilités de nouveaux marchés, de nouveaux investissements et de nouveaux emplois.

Date de modification :