Le succès d’un programme francophone ouvre de nouveaux marchés

Un emballage bilingue permet d’accroître le volume d’activité

Photo

Les Tabachak, propriétaire de Wildly Canadian, à Thunder Bay, présente ses produits canadiens entièrement naturels sous sa propre marque de commerce.

Un projet pilote lancé en 2010 qui, au départ, ne devait durer que trois ans dans le Nord-Est de l'Ontario est devenu une initiative majeure destinée aux entrepreneurs et entreprises francophones de tout le Nord de l'Ontario.

L'Initiative Entrepreneurs Francophones Plus (EFP), laquelle vise à aider entreprises francophones du Nord de l'Ontario à percer de nouveaux marchés, à développer leur activité commerciale et à faire croître leurs opérations, a été un succès instantané dans toute la région.

« Dès le lancement de l'initiative, la demande était tellement forte, que les fonds disponibles n'étaient pas suffisants pour donner suite à toutes les demandes que l'on recevait, mentionne Denis Bérubé, directeur général de la Société d'aide au développement communautaire (SADC)  North Claybelt à Kapuskasing. De plus, en raison de l'intérêt grandissant dans le Nord-Ouest de l'Ontario, nous avons rapidement compris que nous devions non seulement poursuivre l'initiative, mais également l'offrir aux PME de cette région. C'est pourquoi nous sommes tournés de nouveau vers FedNor en 2012 en vue de renouveler l'Initiative EFP et d'en élargir la portée. »

La SADC North Claybelt dirige cette initiative qui comprend deux volets. Vision+, une initiative de développement des entreprises, et l'initiative Jeunes Stagiaires visent à répondre aux principaux besoins des petites et moyennes entreprises (PME) dans les communautés de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM) du Nord de l'Ontario.

Dans le cadre de Vision +, près de 125 PME ont profité d'une contribution de 5 000 $ destinée à appuyer les activités de développement de l'entreprise qui s'inscrivent dans des initiatives de fabrication, de technologies de l'information et des communications, de commerce électronique et de marketing.

La distillerie Rheault, à Hearst, fait partie de ces entreprises. « Grâce à Vision+, notre entreprise a eu l'occasion unique de placer sa Vodka Loon à titre de « Vodka officielle de la Foire royale d'hiver de l'agriculture de 2014 » à Toronto, souligne Mireille Morin. « Notre vodka était en vedette dans les restaurants et bars lors de cet événement d'envergure et, grâce à cette attention, plusieurs restaurants du Sud de l'Ontario ont ajouté notre produit à leur menu. »

La marque de commerce de Wildly Canadian maintenant au Québec

Photo

La marque de commerce Wildly Canadian est maintenant disponible au Québec grâce à l’Initiative Entrepreneurs Francophones Plus.

Dans le cadre de l'initiative Jeunes Stagiaires, qui est offerte exclusivement au secteur privé, 47 PME ont reçu des fonds allant jusqu'à 33 500 $ afin d'embaucher un jeune stagiaire pendant un an. Le programme a contribué à la création de près de 50 emplois pour les jeunes dans le secteur privé. Parmi les stages terminés jusqu'à maintenant, le programme peut se vanter d'avoir un taux de maintien impressionnant de 87 %, aidant ainsi à garder les jeunes francophones dans les CLOSM.

Selon M. Bérubé, l'initiative fournit de l'aide financière aux PME francophones qui cherchent à percer de nouveaux marchés et à élaborer de nouveaux produits ou services. « Que ce soit pour préparer un plan d'affaires, participer à un salon professionnel ou promouvoir le marketing, l'Initiative EFP contribue à la croissance des entreprises et à la création de nouvelles occasions de développement économique dans leur région et dans tout le Nord de l'Ontario », souligne-t-il. « Les entrepreneurs bilingues et anglophones peuvent également bénéficier des fonds prévus pour l'Initiative EFP si leur projet offre de nouveaux services ou produits aux francophones », ajoute M. Bérubé.

Depuis le début, la SADC North Claybelt utilise une approche pratique pour faire connaître l'initiative, ce qui comprend le porte-à-porte et la présentation du programme aux entrepreneurs. Bien que l'approche ait donné de très bons résultats, le Nord de l'Ontario est une vaste région et M. Bérubé attribue également le succès de l'Initiative EFP aux nombreux partenariats conclus avec les organisations communautaires et économiques qui ont aidé à la mise en marché du programme, y compris avec les 24 SADC du Nord de l'Ontario qui font la promotion l'initiative dans leurs régions respectives.

Au cours des deux dernières décennies, le PARO Centre pour l'entreprise des femmes, qui est situé à Thunder Bay, a aidé 9 981 entrepreneures à lancer ou à faire croître leur entreprise par l'entremise de ses nombreux services, et a conclu un partenariat avec la SADC North Claybelt en vue d'aider les femmes entrepreneures francophones du Nord-Ouest de l'Ontario à solidifier leur entreprise et à développer l'économie de la région. Bon nombre de demandes de projet soumises par des entreprises du Nord-Ouest de l'Ontario passent par le PARO.

« Les clients francophones de PARO ont très hâte d'utiliser ces fonds pour créer des campagnes de marketing professionnelles qui les aideront à faire croître leur entreprise. De plus, nos clients non francophones considèrent l'initiative comme un moyen d'élargir leur marché et d'accroître leur visibilité. La traduction en français de leurs services et de leurs renseignements de marketing les a aidés à accroître leur clientèle et à rejoindre la communauté francophone », a déclaré Rosalind Lockyer, directrice générale, PARO.

Enfin, l'Initiative EFP a aidé Wildly Canadian, un fournisseur canadien de produits alimentaires sains et entièrement naturels établi à Thunder Bay, à se lancer avec succès sur le marché québécois.

« Nous voulions exporter nos produits au Québec, mais avant de pénétrer ce marché, nous devions respecter les règlements bilingues de la province, a déclaré Les Tabachak, propriétaire de Wildly Canadian. La contribution de l'Initiative EFP nous a permis de traduire nos étiquettes et de respecter les exigences en matière de bilinguisme. »

L'Initiative EFP continue d'être bien accueillie dans le Nord de l'Ontario et par l'entremise de son initiative de développement économique à l'intention des communautés de langue officielle en situation minoritaire, FedNor a récemment prolongé l'initiative jusqu'en 2017 grâce à un investissement de 600 000 $.

Date de modification :