Les Anges du Nord de l’Ontario — Synonyme de réussite

Les Anges du Nord de l’Ontario (ANO) au service de la région

Photo

Les membres du conseil et les employés de l’ANO se rencontrent à Sault Ste. Marie.

Rna Diagnostics, une entreprise de biotechnologie située à Sudbury en est aux étapes finales de la mise à l'essai d'un nouveau service qui vise à améliorer les soins aux patients atteints de cancer, ainsi que leurs taux de survie. Selon John Connolly, vice-président du développement de l'entreprise, Rna Diagnostics a mis au point un nouveau test pour mieux déterminer quels patients sont les plus susceptibles de tirer des bienfaits de la chimiothérapie, ce qui aide les oncologues à changer rapidement les traitements s'ils ne répondent pas aux besoins individuels des patients.

Des essais cliniques sont en cours avec des institutions de premier plan en Europe, au Japon et en Amérique du Nord, et le nouveau test de Rna Diagnostics approche  l'étape finale de la commercialisation. Alors que l'entreprise se prépare à percer les marchés mondiaux et à avoir des répercussions positives sur ce problème mondial de soins de santé, M. Connolly souligne que le processus a exigé une recherche approfondie, des essais ainsi que des capitaux d'investissement. C'est là qu'intervient Anges du Nord de l'Ontario (ANO), un réseau d'investisseurs providentiels.

« Le véritable avantage de ces groupes d'investisseurs providentiels est qu'ils comblent le manque de financement du secteur du capital de risque au Canada pour des entreprises en démarrage comme nous, explique John Connolly. Les investisseurs providentiels ont comblé une lacune, particulièrement pour ceux d'entre nous qui travaillent dans le secteur de la biotechnologie, et qui  fournissent une importante source de capital aux entreprises axées sur le savoir. »

Rna Diagnostics souligne la 100e entente conclue par les Anges du Nord de l'Ontario au cours de cette décennie très fructueuse pour le groupe d'investisseurs. Créé à titre d'entité sans but lucratif en 2005, grâce au soutien de FedNor, ce programme établit des liens entre des investisseurs et des entreprises à forte croissance du Nord de l'Ontario, avec un taux de réussite de 96 p. 100. L'organisation est classée au premier rang des groupes d'investisseurs au Canada, et selon Mary Long-Irwin, la directrice générale, ce rendement exceptionnel est dû en partie à la composition inhérente au Nord de l'Ontario, oùde nombreuses petites collectivités sont étroitement liées et où tout le monde se connaît.

En ajoutant à cela un solide conseil d'administration, des consultants à Sault Ste. Marie et à North Bay, et un réseau de conseillers bénévoles  de secteur, Mme Long-Irwin dit qu'elle a les ressources nécessaires sous la main pour trouver rapidement qui fait quoi dans une collectivité particulière, et pour savoir ce qui se vendrait bien ou fonctionnerait sur ce marché. Elle affirme qu'au moment de la prise de décision, ce sont les  personnes ressources sur le terrain qui aident souvent à conclure un marché, car les renseignements financiers parlent d'eux-mêmes.

« Nous avons des esprits brillants dans le Nord de l'Ontario, mais les établissements de crédit traditionnels ne sont pas conçus pour financer des idées ou des concepts, alors nous pouvons faire une différence à cet égard en reliant des entrepreneurs qui ont la motivation et la passion pour réussir et des investisseurs qui peuvent les aider à réaliser leurs rêves, explique Mme Long-Irwin. Grâce à l'appui de FedNor dès le début, nous pouvons consacrer tous nos efforts à la réalisation de cet objectif, et c'est la raison pour laquelle nous connaissons un tel succès. »

Mme Long-Irwin dit que le téléphone n'a pas cessé de sonner depuis que l'on parle du programme dans le Nord. L'an dernier seulement, les Anges du Nord de l'Ontario ont aidé à consolider 25 ententes dans le Nord de l'Ontario, notamment cinq dans des collectivités des Premières Nations, pour des projets  relatifsà plusieurs domaines, de la construction aux  technologies de l'information.

« Nos investisseurs se démarquent car plusieurs d'entre eux ont un attachement affectif à la région et veulent aider à bâtir le Nord de l'Ontario, une entreprise à la fois. Ils souhaitent quand même faire de l'argent, mais ils veulent également réinvestir dans le Nord pour s'assurer que leurs enfants  aient des occasions futures d'emplois dans la région.. Il est important pour eux de redonner à la région. »

Y compris Rna Diagnostics, l'organisation Anges du Nord de l'Ontario a conclu 100 ententes avec  un total d' investissements se chiffrant à plus de 123 millions de dollars. Les entrepreneurs ont investi près de 40 millions de dollars, ce qui a permis d'obtenir un financement supplémentaire de 23 millions de dollars fourni par le gouvernement  et autres sources, ainsi que 45 millions de dollars provenant de prêteurs commerciaux.

Cependant, tout ne repose pas uniquement sur l'argent. Parfois, les investisseurs aident à obtenir un prêt hypothécaire ou cosignent une convention de crédit pour une marge de crédit d'exploitation. Selon Mme Long-Irwin, il n'y a pas deux ententes identiques. ANO s'assure que les ententes sont dans l'intérêt primordial des entreprises et qu'elles produisent des résultats pour l'investisseur.

« Souvent, la relation entre l'investisseur et l'entreprise ne prend pas fin dès que l'entente est signée. Nos investisseurs s'assurent que les jeunes entreprises en expansion ont les outils dont elles ont besoin et souvent, cela signifie agir à titre de mentors d'entreprises. C'est pour cette raison que notre taux de réussite est incroyablement élevé. »

En finançant des projets comme Rna Diagnostics, le groupe des Anges du Nord de l'Ontario favorise le développement d'idées novatrices, crée des emplois et permet de garder les personnes hautement qualifiées dans le Nord de l'Ontario. Dans le cas de Rna Diagnostics, cet investissement pourrait même mener à l'établissement d'une nouvelle norme pour les soins liés au cancer à l'échelle mondiale.

Date de modification :