CEMI – 10 ans de résultats sans failles

Descente dans la mine

Photo - CEMI works with a variety of partners to introduce new technologies, practices, and knowledge to improve the production and safety of mines.

Le CEMI travaille avec divers partenaires pour établir de nouvelles technologies, pratiques et connaissances afin d’améliorer la production et la sécurité des mines.

Le Centre d'excellence pour l'innovation minière (CEMI) célèbre un jalon important cette année. Établi il y a dix ans à Sudbury, l'organisme sans but lucratif national a pour objectif de s'occuper des défis rencontrés par le secteur minier en établissant de nouvelles technologies, pratiques et connaissances afin d'améliorer la production et la sécurité des mines. Rétrospectivement, le président-directeur général, Doug Morrison, attribue à un projet soutenu par FedNor le mérite d'avoir contribué à éclairer la voie à suivre du CEMI.

Reconnaissant qu'une part importante (de 40 à 60 %) de la hausse des prix de l'énergie dans les mines souterraines était liée à la ventilation, FedNor a investi plus de 4 millions de dollars en 2009 afin de permettre au CEMI d'installer, de mettre à l'essai et d'évaluer une nouvelle technologie de ventilation sur demande dans la mine Coleman de Vale et la mine Nickel Rim South de Glencore. L'objectif était de déterminer si le réacheminement de l'air pouvait contribuer à réduire la consommation d'énergie, et de préparer le terrain pour des gains de productivité et une augmentation de l'efficacité énergétique globale pour les entreprises. Selon M. Morrison, les résultats ont dépassé les attentes.

Le projet a permis d'établir une nouvelle entreprise, Objectivity, dont les logiciels d'analyse pouvaient déterminer où la ventilation sur demande avait la capacité d'être la plus bénéfique à une exploitation minière, en plus d'aider à prioriser où les capitaux devaient être investis. De plus, le projet a également contribué à l'expansion d'une autre jeune entreprise, Symboticware, dont la technologie de surveillance recueille des données provenant de lieux éloignés, comme des mines souterraines, de manière à améliorer la prise de décisions. Le président-directeur général, Kirk Petroski, indique que le projet a offert à Symboticware une occasion inestimable d'examiner des façons dont ses systèmes de solution pouvaient être utilisés dans une mine active.

« Nous avons tiré parti de notre travail pour étendre notre gamme de produits offerte à ce client, ce qui a conduit à l'adoption complète de notre plateforme de surveillance sur l'ensemble de l'équipement de production. Par ricochet, cette occasion nous a fourni un site de présentation où nous pouvions faire la démonstration de notre matériel et de nos logiciels. Des démonstrations faites par la suite auprès de visiteurs venant des États-Unis et du Chili se sont traduites par une augmentation des ventes, une hausse de la rentabilité et la création d'emplois. »

Symboticware, qui comptait de six à huit employés à ses débuts en 2009, emploie aujourd'hui deux fois plus de personnes. M. Petroski déclare que la visibilité obtenue dans le cadre du projet lié à la ventilation sur demande a contribué en partie à la croissance de son entreprise.

En plus d'ouvrir la porte à de nouveaux débouchés pour plusieurs petites entreprises de la région de Sudbury, le projet financé par FedNor s'est avéré être un catalyseur de changement; il a réorienté l'intérêt du CEMI, passant des initiatives de recherche et développement à la mise en œuvre (démonstration) de projets viables sur le plan commercial dans le but de régler les défis du secteur minier en profondeur.

Collecte de données

Photo - L’architecte de solutions, Jon Petrenas, mettant en service un SymBot sur de l’équipement mobile

L’architecte de solutions, Jon Petrenas, mettant en service un SymBot sur de l’équipement mobile.

« Alors que d'autres organismes se sont concentrés sur les améliorations à la sécurité, nous avons décidé de porter notre attention sur l'innovation. Nous pouvons avoir des mines sécuritaires mais, si elles ne sont pas productives ni rentables, nous les fermons. C'est pourquoi l'innovation est si importante », explique M. Morrison. « Cependant, tout le monde a une opinion différente sur la manière de la mettre en œuvre. Il peut être difficile de parvenir à un consensus, mais c'est là que se trouvent les sources de satisfaction. C'est grâce à la collaboration avec des innovateurs et l'industrie que l'innovation se concrétise, ce qui génère de nouvelles idées et de nouveaux partenariats. Ce projet a réuni plus d'une dizaine d'organisations et entreprises locales, qui continuent de collaborer pour faire progresser l'industrie dix ans plus tard. »

À la suite du projet axé sur la ventilation sur demande, M. Morrison indique que le CEMI s'est concentré sur les projets d'innovation qui s'accompagnent d'un plan de commercialisation bien clair depuis le début, et d'une entreprise prête à prendre les devants et à vendre l'innovation. Il dit que le CEMI travaille avec ses partenaires industriels et commerciaux dès le départ afin de s'assurer que le produit final est une technologie éprouvée et peut être utilisée en situation réelle par l'industrie, et c'est ainsi que les choses changent.

Pour en savoir davantage sur nos programmes et services, veuillez consulter fednor.gc.ca et nous suivre sur Twitter @FedNor.

Date de modification :