La coopérative Canyon Country : qu’est-ce que l’avenir lui réserve?

La coopérative Canyon Country a quelque chose pour tout le monde

Photo

Le magasin à Dorion enregistre des ventes en depuis son ouverture en 2018. Photo prise par Marvin Broughton

Un visage amical accueille chaque client à la coopérative Canyon Country à Dorion, située à environ 80 kilomètres à l’est de Thunder Bay sur la route 11. Le magasin communautaire a ouvert ses portes au printemps 2018, offrant aux 340 résidents de la collectivité un accès pratique aux articles de première nécessité. Au cours des dernières années, l’attrition, l’incendie et l’expansion des routes ont entraîné la fermeture des trois seuls magasins de Dorion, obligeant ses habitants à se rendre soit à Thunder Bay soit à Nipigon pour magasiner.

Marvin Broughton, président de la coopérative Canyon Country, affirme que cette dernière est née d’un désir de répondre aux besoins quotidiens des résidents.

« Nous, en tant que groupe d’administrateurs, étions prêts à prendre un risque quand beaucoup de gens disaient que ça ne marcherait pas », déclare Broughton.

Grâce à l’aide de la Société d’aide au développement des collectivités (SADC) de Supérieur Nord, qui joue un rôle consultatif, la coopérative Canyon Country est devenue une réalité. La SADC Supérieur Nord est l’une des 24 sociétés d’aide au développement des collectivités du Nord de l’Ontario financées par FedNor. Elle offre gratuitement des conseils et des ateliers d’affaires, ainsi que du financement commercial aux entrepreneurs et à ceux qui cherchent à démarrer une entreprise dans la zone desservie par elle.

Le groupe communautaire qui a établi la coopérative a fait son travail préparatoire en invitant un conférencier de l’Ontario Co-operative Association, en organisant des séances d’information communautaire, en visitant plusieurs autres coopératives, en menant des sondages en ligne pour obtenir les commentaires des membres de la collectivité et en élaborant un plan d’affaires.

« Ce qui fait ressortir cet exemple pour moi, c’est qu’il n’y a pas eu de prêt », explique Ron Salo, directeur général de la SADC Supérieur Nord. « La collectivité a été en mesure de le faire grâce à quelques petites subventions, à la mobilisation de capitaux au moyen d’adhésions et à la vente de quelques actions. Ce sont surtout les bénévoles de Dorion qui ont travaillé ensemble pour concrétiser ce concept. Nous n’avons pas de coopératives dans cette région, alors c’était quelque chose de tout nouveau et une occasion d’éduquer les résidents locaux. »

Salo dit que la communauté a maintenant un magasin général viable qui est très réceptif aux besoins locaux. En plus de vendre des articles d’épicerie et de quincaillerie de base, la coopérative comprend un point de vente au détail de la LCBO, un kiosque de loterie, un service d’échange de cylindres du propane ainsi qu’un comptoir du café et des sandwiches où elle offre des produits de boulangerie. Le magasin aide également les vendeurs locaux dans la région de Dorion en vendant des produits tricotés à la main, de l’artisanat, des produits frais et des confitures produites dans une ferme de fraisiers de la région. Deux serres de la région ont aidé la coopérative à élargir ses services en y ajoutant une section de jardinage pendant la saison 2019.

L’emplacement près de l’autoroute attire les voyageurs ainsi que les résidents de la région

Photo

Le changement des expositions saisonnières fait partie de la recette du succès de la coopérative Canyon Country. Photo prise par Marvin Broughton

« Ce qui arrive avec le modèle coopératif, c’est que les gens soutiennent leur propre entreprise », explique M. Salo. « Ils se servent en faisant leurs courses là-bas. »

« J’ai été un peu surpris par l’ampleur de notre succès jusqu’à présent, et certainement ravi », admet Broughton. « En fait, nous sommes actuellement en pourparlers pour installer des pompes à essence sur notre site, et un représentant de la scierie locale nous a demandé s’il pouvait vendre du bois brut dans le magasin. Nous explorons chaque idée. Jusqu’à présent, nous avons embauché sept personnes. »

L’achalandage généré par la coopérative a attiré un petit vendeur, le Grill Shack, qui s’est installé sur la propriété de l’immeuble. Situé à mi-chemin entre Thunder Bay et Nipigon, le magasin attire la circulation routière ainsi que les campeurs saisonniers qui fréquentent les cinq lieux de camping dans la région.

« Nous sommes heureux d’avoir pu aider la coopérative Canyon Country à lancer ses activités et à contribuer au développement économique de la collectivité, a déclaré M. Salo. En collaboration avec les entreprises locales de la région, la SADC Supérieur Nord a contribué au financement de 63 ententes d’une valeur totale de 4 012 247 $, mobilisant plus de 1 325 881 $ d’autres sources, du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2018. Grâce à ces investissements de la SADC, nous avons appuyé la création de 61 nouveaux emplois et le maintien de 118 emplois. Au cours de la même période de cinq ans, nos services de conseil aux entreprises ont contribué au lancement de 68 nouvelles entreprises, dont la coopérative Canyon Country, ainsi qu’au maintien ou à l’agrandissement de 59 autres, ce qui a permis de créer ou de maintenir 146 emplois. »

Pour en savoir davantage sur la réalisation de votre rêve d’affaires, communiquez avec la Société d’aide au développement des collectivités de Supérieur Nord au 807-825-4505, ou avec votre SADC locale.

Date de modification :