Sélection de la langue

Recherche

Les héros du Nord de l’Ontario dans la lutte contre la COVID-19

Protéger les travailleurs essentiels contre la COVID-19

Photo

Maker North de Sault Ste. Marie transforme son activité pour contribuer à protéger les travailleurs de la santé et des services essentiels.

La pandémie de coronavirus a mis les gens, les entreprises et les collectivités à l’épreuve partout dans le Nord de l’Ontario, dans le pays et dans le monde entier. Désireuses d’aider, des entreprises locales ont relevé le défi, démontrant leur ingénuité et leur flexibilité pour se joindre à la lutte contre la COVID-19.

C’est le cas de Maker North à Sault Ste. Marie, par exemple, qui a rapidement réorienté son activité pour fabriquer des écrans faciaux pour les travailleurs de la santé et des services essentiels. Grâce à une aide financière reçue dans le cadre du Fonds d’amélioration de la technologie des affaires du Centre d’innovation de Sault Ste. Marie soutenu par FedNor, Joseph Bertrand a investi dans du matériel de moulage par injection. En partenariat avec Rynz Innovative Tooling de Seguin, en Ontario, il a commencé à produire des écrans faciaux.

« Nous avons commandé quatre à cinq nouvelles imprimantes 3D pour nous aider à répondre à la demande, a déclaré Joseph Bertrand, le fondateur et directeur de Maker North. Nous avons imprimé 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 pendant deux mois complets. Des centaines d’écrans faciaux ont été livrés à l’hôpital de Sault Ste. Marie, au service des incendies, aux premiers intervenants et aux travailleurs de première ligne comme les chauffeurs de la compagnie de transport en commun de la ville. »

M. Bertrand, qui était motivé pour sauver des vies parce que sa femme avait passé toute sa carrière à l’hôpital de Sault Ste. Marie, a distribué ses écrans faciaux localement et dans tout le Nord-Est de l’Ontario, certains allant même jusqu’au Yukon. Il dit que jusqu’à présent, aucun des destinataires de ses écrans n’a attrapé la COVID-19.

Le logiciel de planification des médecins facilite le flux de patients à l’hôpital

Photo

La technologie développée par MetricAid de North Bay contribue à doter les cliniques de vaccination de masse en personnel.

MetricAid est une entreprise technologique située à North Bay, dont le logiciel de planification des médecins permet d’ajuster les capacités avec la demande en anticipant les flux de patients. Il en résulte une réduction des temps d’attente et de meilleurs résultats pour les patients, ainsi qu’une plus grande satisfaction pour les médecins. En donnant aux docteurs un accès à distance à la plateforme en ligne, le logiciel leur permet de préciser le nombre de quarts de travail qu’ils veulent effectuer et à quel endroit. Cette technologie, financée en partie par FedNor, a joué un rôle déterminant dans la dotation en personnel des services d’urgence à North Bay et à Sudbury, ainsi que dans deux des plus grandes cliniques de vaccination de masse contre la COVID-19 dans le Sud de l’Ontario.

« Certains médecins peuvent vouloir prendre quelques quarts de travail, donc nous établissons un horaire sur cette base, explique Lora Webb, directrice générale de l’administration chez MetricAid. Notre système peut également intégrer des volontaires qui pourraient aider, en disant exactement à chaque personne où et quand elle doit se présenter. Des ajustements peuvent être faits quotidiennement selon le nombre de patients et de vaccins disponibles. Le système simplifie une tâche incroyablement complexe qui fait intervenir un nombre incalculable d’éléments mobiles. »

À un moment où les travailleurs de la santé font face à l’épuisement, Mme Webb affirme que le logiciel garantit qu’ils disposent des ressources humaines dont ils ont besoin lorsqu’ils prennent leur service.
En parallèle, Sleeping Giant Brewing Company est l’une des nombreuses entreprises du Nord de l’Ontario à s’être mobilisées pour répondre aux besoins de désinfectant pour les mains.

« La Ville de Thunder Bay nous a demandé si nous pouvions aider, révèle Drea Mulligan, directrice générale et cofondatrice de Sleeping Giant Brewing Company. Nous avons mis l’intégralité de notre entreprise en jeu pour nous approvisionner en ingrédients. Du fait que nous n’étions pas une distillerie, nous ne produisions pas d’alcool. Cela a été un énorme investissement en capital et faire affaire avec de nouveaux fournisseurs était très risqué. Nous ne pouvions pas nous permettre d’interrompre notre propre production, si bien que nos employés ont accepté de travailler six jours par semaine pour que nous puissions produire le désinfectant pour les mains le samedi. »

Mme Mulligan, qui a bénéficié du Fonds pour les femmes en entrepreneuriat par l’entremise de FedNor, raconte que la reconnaissance de la communauté a été impressionnante. Les ambulances aériennes Ornge ont pris l’intégralité du premier lot.

« Nos employés étaient très fiers de le livrer sur le tarmac de l’aéroport et de le voir embarquer pour être distribué partout dans le Nord. Je ne peux même pas exprimer ce qu’ont signifié pour nous les remerciements de la communauté. »

Une attitude positive mobilise les employés d’une brasserie de Thunder Bay

Photo

Sleeping Giant Brewing Company livre son premier lot de désinfectant pour les mains (en cannettes) aux ambulances aériennes Ornge.

La fermeture de la buvette de la brasserie, de sa gamme d’événements et de ses détenteurs de licence dans toute la province s’est traduite par une perte de revenus de 1,5 million de dollars. Persévérante, l’entreprise a mis en œuvre un grand nombre de mesures de sécurité en lien avec la santé publique et est passée de la vente de centaines de milliers de futs à la vente de bière en canette, avec la mise en place de la livraison le jour même et du ramassage sur le trottoir. Le travail acharné de chacun a payé et Sleeping Giant en est sortie gagnante. Au début, l’entreprise a mis à pied 24 de ses 35 employés. À l’exception de quatre, tous sont de retour.

L’entreprise familiale et orientée sur la famille s’est aussi adaptée pour répondre à certains besoins de ses employés dont un grand nombre avaient de jeunes familles. C’est la raison pour laquelle Mme Mulligan et son mari Kyle, cofondateur et chef brasseur, ont ouvert une garderie, car ils pensaient que s’ils avaient la possibilité d’aider, ils devaient le faire. Près d’un an plus tard, la petite garderie a trouvé un emplacement permanent en face de la brasserie et une installation agréée de plus grande taille qui permettra d’accueillir 39 enfants de la communauté dès son ouverture en juillet 2021. Les employés de garde d’enfants et d’éducation de la petite enfance sont employés par la brasserie artisanale.

En temps de besoin, ces entreprises du Nord de l’Ontario, ainsi que de nombreuses autres comme elles, ont démontré que servir leur communauté et au-delà est tout aussi important pour elles que de servir leurs clients et leurs consommateurs.

Ces entreprises sont de vrais héros du Nord de l’Ontario et FedNor est fier d’avoir pu apporter son aide!

Date de modification :